Rechercher

CE LOUP QUI DORT EN NOUS


Il est temps d'affronter la plus dure des batailles, une guerre contre le monstre qui dort en nous depuis tant d'années, ce monstre tombé dans l'oubli que l'on se transmet de génération en génération, sans jamais pouvoir en venir à bout.

Nous faisons des stratégies pour le dissimuler, l'éloigner temporairement, alors que finalement le seul moyen est de l'accueillir pleinement. Reconnaitre qu'une part de soi, sombre, vile, malsaine et mauvaise dort en soi. Le dominer c'est l'accepter, pour enfin le dépasser.

Nous ne sommes pas ce monstre. L'erreur est de s'identifier à ce loup qui dort en nous. Mais il fait partie de nous, nous ne pouvons plus le nier. Chacun d'entre nous à un monstre tapi dans l'ombre de lui-même, peu importe la forme qu'il prend.

La seule chose qui puisse lui faire face nécessite de l'humilité, baisser les armes pour prendre le temps de découvrir ce qui se trame à l'intérieur de nous-même. Comment en venir à bout ?

C'est à coup de joie et de papillons qui s'agitent dans notre ventre que nous chasserons à coup d'ailes les loups désarmés.

Parfois, la gratitude et une sensation de chaleur douce et puissante viendra dissoudre toute partie de nous qui nous est néfaste.

Enfin, l'amour nous sera d'un immense secours, résonnant en nous comme le tonnerre, il fera vibrer tout notre être, paraissant nous élever loin de cette réalité pour prendre de la hauteur face à notre noirceur qui peu à peu se dissipera, dans le regard bienveillant que nous poserons sur elle.

Le loup ne peut rien contre la lumière, qui toujours le fera reculer, à défaut de le détruire complètement d'un seul coup. Il faudra de la patience, accepter que le loup pointe de nouveau le bout de son museau, jusqu'à ce qu'enfin notre lumière ait eu le temps de grandir en nous, de se faire plus sure, pour chasser enfin définitivement notre monstre intérieur.

Certains soirs nous gagnerons une bataille contre ce loup tapi au fond de nous, alors que d'autres plierons en se retournant contre les leurs, aveuglés par leur propre noirceur. Chacun à suffisamment à faire avec son monstre, pourtant parfois il s'agira de faire face au loup des autres, qui paraîtra balayer les moments de partages et de joies, qui semblera avoir pris le dessus sur celui ou celle que nous aimons. Nous avons suffisamment à faire avec nos propres adversaires qu'il parait injuste de subir les attaques inattendues de notre entourage... Pourtant, en rencontrant le pire de nous même, nous comprenons davantage l'autre et parfois, lui permettons de se découvrir à son tour. Découvrir la lumière qui se cache dans l'ombre, faire jaillir l'étincelle qui dort en nous, pour renvoyer le loup dans les bois, d'où un jour il ne ressortira plus.

Il s'agira parfois de faire face à la rancoeur de ceux que nous aimons, aux reproches qu'ils nous adresserons, de leur avoir montré la lumière mais de se sentir toujours incapables de dompter ce fauve qui les habite. Nous sommes tous dans une situation similaire, et s'il est important de se protéger des monstres, qu'ils viennent de nous ou des autres, il est plus important encore de s'unir contre eux, en ouvrant les yeux sur nous-même, avec bienveillance et humilité. Faisons-nous face une bonne fois pour toute, nous ne pouvons plus nous laisser terroriser par une certaine part de nous même. Il est temps de nous libérer, en nous reconnaissant, dans notre intégralité.

15 vues

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now