Rechercher

Et puis voir l'amour se propager


Et puis voir l'amour se propager ⁣ ⁣ Je sais ce qu'il se dit, ⁣ Pourtant ce que je vois va bien au delà.⁣ Comme le point de vue qui diverge entre le piéton et le pilote d'avion, j'observe le monde depuis d'autres lunettes. ⁣ ⁣. J'entends les lois, les divisions et les interdictions, ⁣ Pourtant je ne vois que des mains tendues, des sourires partagés, des portes retenues pour nous laisser entrer. ⁣ ⁣. Je ressens les tempêtes et les ouragans approcher, pourtant je ne peux m'empêcher de savourer le soleil qui perce par la fenêtre. ⁣ Là. Maintenant.⁣ ⁣. Alors je goute au présent, au cadeau qu'il m'est donné de vivre en cet instant. ⁣ Je touche à la grâce de ce qui nous fait Un. Ensemble, main dans la main. ⁣ Tournés vers demain. ⁣

---⁣ Vous le voyez comme moi n'est ce pas ? ⁣ Cet amour qui se propage, plus contagieux que tous les discours vides et creux ? ⁣ Je sais que je ne suis pas la seule ; À voir à travers la misère, à percevoir la beauté cachée, la vérité dissimulée derriere les voiles mensongés.⁣ ⁣ Mettez vos lunettes, allez voir par vous même ce qu'il se passe par la fenêtre. Observez !! ⁣ L'amour est en train de s'infiltrer sous tous les masques, de se faufiler par les ruelles et les cheminées. Rien ni personne ne pourra nous empêcher d'être humain, d'incarner pleinement ce verbe, enfin.⁣ ⁣ Si cela dit quelque chose du monde et de ce qu'il est en train de se jouer, cela parle surtout de moi, et de notre capacité à percevoir le subtil à l'œuvre, parfois. ⁣

J'ai besoin de contraste pour comprendre le monde : observer la laideur pour savourer la beauté, approcher la peur pour vibrer la paix, contempler l'ancien pour embrasser le nouveau. ⁣

Et s'il m'est plus facile de toucher à ce nouveau monde entourée de nature, baignée dans cet amour à l'état pur, c'est dans le chaos d'une ville en deserrance que j'ai pu constater la puissance de l'amour. Comme si la face de cet ancien monde craquelait de partout, laissant jaillir la lumière de ce monde en devenir, perçant les voiles de la matrice. ⁣ C'était beau. ⁣ C'est inévitable. ⁣ --- Qui l'eut cru ? Que c'est en me perdant dans Paris, dans les souterrains interminables et enlaidis par l'inconscience, que j'ai trouvé la clé pour notre humanité : l'unité. --- À mon père, qui ne perçoit rien d'autre que la beauté et la paix. Merci pour ce cadeau que tu nous as offert : un regard empreint d'amour sur la vie qui nous entoure, la tête dans les étoiles, et le cœur toujours toujours grand ouvert. #youknowwhatimsay Marion Milcent


Love always Hélène

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout