Rechercher

Reset



Un soir, j’ai une idée qui me titille. Puis le soir d’après elle est encore là. Alors je passe à l’action : sauvegarder mes documents et photos sur mon disque dur.

Reset.

Dans la foulée, je réinitialise un autre ordinateur, trop de virus. On me propose la « remise à zéro » : je clique.

Reset.

Le soir en m’endormant je repense à ce que je viens de faire, et je me prends une claque dans la figure ! Je viens en fait de remplacer mes sauvegardes « d’avant » par mes documents et photos « d’aujourd’hui ».

Je suis tellement sidérée que je m’assois par terre, vide. Impuissante. Terrassée.

Une idée me vient : j’ai peut être sauvegarder des photos sur d’autres ordinateurs ! Ah non, je viens aussi de le remettre à zéro…

Reset.

Mon frère me voit me décomposer, et il me dit cette phrase qui me calme : « ce n’est pas bon de vivre dans le passé. Tes souvenirs sont là, dans ta tête. Tu n’as pas besoin de photos. »

Même si ça me calme, je réponds sans vraiment écouter :

« Oui je sais mais …

Tu vois ce voyage c’était …

Et puis ça aussi …. ».

« Oui oui, va te coucher. N’y pense plus. »

Mon frère est un sage parfois…

Reset.

Dans mon lit, je pose la question : « Pourquoi » ?

Je vois alors une personne dans un arbre qui essaye de se frayer un chemin. Ca a l’air amusant mais périlleux. Elle passe d’arbre en arbre en passant de branche en branche, le vide en dessous, la cime des arbres qui se rapproche avec la lumière. Mais j’observe que dans ses bras elle tient des livres. Anciens, parfois très beaux, parfois complètement poussiéreux. Et je me rends compte que ce fardeau la déséquilibre, et qu’elle risque de tomber !

Et ils tombent, ces livres. Les uns après les autres. Elle les disparaitre dans le vide insondable, tous ces livres à elle, trésors d’une vie.

Elle s’interroge : dois-je aller les chercher ? Mais elle se rend vite compte de sa folie : ces livres n’ont pas leur place ici, sur le chemin qu’elle entreprend. Ils resteront vivant en elle, mais elle ne peux pas s’encombrer d’eux. Elle doit continuer à avancer, plus légère, plus facilement, plus libre de ses mouvements.

Reset.

La métaphore est belle, car les livres, comme les photos, sont pour moi des objets précieux. Pourtant je me rends bien compte qu’il est bon de s’alléger. De tout remettre à zéro. De faire table rase du passé car aujourd’hui il n’y a de place que pour le présent et le renouveau qu’il nous apporte à chaque instant.


Reset.

26 vues

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now